commanditaire


commanditaire

commanditaire [ kɔmɑ̃ditɛr ] n.
• 1752; de commandite
1Dr. Bailleur de fonds dans une société en commandite. Par appos. Associé commanditaire.
2Cour. Personne qui finance une entreprise (même s'il ne s'agit pas d'une commandite). bailleur; sponsor.

commanditaire nom (de commandite) Associé d'une société en commandite, qui n'est tenu des dettes de celle-ci qu'à concurrence de ses apports. Bailleur de fonds d'une entreprise ou d'un groupement. Synonyme de sponsor. ● commanditaire (synonymes) nom (de commandite)
Synonymes :

commanditaire
n. m.
d1./d Bailleur de fonds dans une société en commandite.
d2./d Personne privée ou morale qui pratique le mécénat d'entreprise. Syn. (off. déconseillé) sponsor.

⇒COMMANDITAIRE, subst.
A.— DR. COMM. Bailleur de fonds d'une société en commandite, qui ne participe pas à la gestion et dont la responsabilité est limitée à son apport. Cette maison de commerce a de puissants commanditaires (Ac. 1932). Vous savez que le commanditaire n'est pas tenu au delà de son versement? (É. AUGIER, Les Fourchambault, 1878, p. 92).
♦ [Emploi en appos. avec valeur d'adj.] L'usage permet à l'associé gérant de régler une certaine somme à l'associé commanditaire par anticipation (BALZAC, César Birotteau, 1837, p. 328).
P. ext. Personne qui fournit des fonds à une entreprise. Ayant trouvé un commanditaire, il s'était établi photographe (LÉAUTAUD, Amours, 1906, p. 226).
B.— P. anal., IMPR. Ouvrier typographe faisant partie d'une association coopérative. Sur un registre (...) portant le nom des commanditaires, le pigeur inscrit le nombre de lignes fourni par chacun (E. LECLERC, Nouv. manuel complet de typographie, 1932, p. 384).
Rem. gén. Le fém. n'est pas attesté ds la documentation.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. 1752 « bailleur de fonds d'une société en commandite » (Trév. Suppl.). [Ne semble pas attesté ds FUR. 1727 contrairement à ce qu'indique Lar. Lang. fr.]; 2. 1932 imprim. (E. LECLERC, loc. cit.). Dér. de commandite; suff. -aire2. Fréq. abs. littér. :65.

commanditaire [kɔmɑ̃ditɛʀ] n.
ÉTYM. 1752, n. m.; de commandite.
1 Dr. Bailleur de fonds dans une société en commandite. || Les commanditaires et le commandité. Par appos. || Associé(e) commanditaire.
2 Cour. (abusif en dr.). Personne qui finance une entreprise (même s'il ne s'agit pas d'une commandite). Bailleur (de fonds).
0 Je vous ai envoyé mon travail préparatoire au scénario du Maître de Ballantrae. Il est suffisant tel quel pour indiquer la ligne tant spirituelle qu'objective du scénario. Il est suffisant en conséquence pour permettre à un commanditaire de se décider. Que le commanditaire lise le roman.
A. Artaud, Lettre à Mme Yvonne Allendy, 19 avr. 1929, in Œ. compl., Pl., t. III, p. 162.
REM. Ne pas confondre avec commendataire.

Encyclopédie Universelle. 2012.